[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Accueil]
[]

Retour accueil






Pression discale et positions



Les Hernies discales

 

Les hernies discales les plus fréquentes se situent au niveau lombaire ; elles sont rares au niveau dorsal , moyennement fréquentes au niveau cervical.

Ceci s'explique par la différence anatomique des régions concernées :

- Au niveau lombaire le disque est plus épais, libre et reçoit les contraintes mécaniques les plus importantes : le poids du tronc et des membres supérieurs auquel se surajoute le port de charges. Ils sont le plus fragilisés dans les mouvements de flexion antérieure du tronc
- Au niveau dorsal le disque est moins épais et les mouvements sont limités par l'implantation costale latéralement
- Au niveau cervical les disques sont peu épais et enchâssés entre les corps vertébraux : ils sont très fragilisés dans les mouvements de flexion antérieure de la tête.


Ce qu'il faut savoir
- Chaque individu possède une certaine qualité de tissu discal d'origine génétique. Les pathologies discales sont souvent familiales.

- Lorsque l'on découvre une hernie discale à la suite d'un examen Scanner ou IRM, celle-ci est en formation depuis longtemps.

- Un disque intervertébral qui a subi une lésion ne retrouve jamais ses capacités fonctionnelles antérieures.

- Un disque intervertébral est plus fragile le matin que le soir car la pression intra-discale est plus importante, le disque s'étant rehydraté durant le repos de la nuit.

- Sous l'effet d'une charge le disque intervertébral a tendance à diminuer de hauteur pour se ré-expanser au repos. Un disque lésé perdra davantage de hauteur sous la charge et sa ré-expansion se fera plus difficilement.

- Un disque lésé altère la congruence des articulations interapophysaires postérieures et les fragilise.

- Le disque intervertébral se déshydrate avec l'age mais ne perd pas de hauteur s'il n'y a pas de lésion.

- Des fissures annulaires du disque proches de la partie externe innervée peuvent être responsables de lombalgies comme des fissures radiales précurseurs de hernies.

- Les mouvements les plus délétères pour le disque : association de mouvements de flexion et rotation de la colonne vertébrale.

- Les manipulations vertébrales sont à utiliser avec prudence dans le cas de diagnostic de Hernie discale et parfois totalement contre-indiquées ou inopérantes

- Notion de contrainte discale équivalente au niveau lombaire:
Effort de soulèvement rapide d'une charge de poids X= effort de soulèvement plus lent d'une charge plus importante = répétition de mouvements de soulèvement de charge moins importante =maintien d'une position en flexion lombaire très longtemps.

- La Technique de traitement Mac Kenzie est le seul traitement mécanique des hernies discales validé par l'Agence Nationale D'accréditation et d'Evaluation de la Santé.