[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Accueil]

retour accueil


Combattre les idées reçues

La lordose lombaire ( cambrure lombaire) est responsable de la douleur lombaire : FAUX
Les courbures lombaires augmentent la résistance de la colonne vertébrale, la lordose lombaire protège les disques intervertébraux souvent à l'origine du mal de dos, des lombalgies , lumbagos et sciatiques.
Même dans les cas de hernies discales c'est le plus souvent la lordose lombaire qui permet la récupération et la guérison.
Seulement quelques cas (5%) nécessitent une diminution de la lordose.

 

Les abdominaux forts protègent la colonne lombaire : VRAI ET FAUX
1 - Vrai : Il est vrai qu'un effort de soulèvement ou de manutention à glotte fermée augmente la pression intra-abdominale, ce qui a pour effet d'absorber une partie de la charge ( 20 à 30% ) incombant à la colonne vertébrale. L'augmentation de la pression intra-abdominale nécessite la contraction de la sangle abdominale. Mais seul le muscle qui permet de rentrer le ventre est vraiment efficace (muscle abdominal transverse qui travaille en synergie avec les muscles profonds de la colonne vertébrale) à condition que la colonne lombaire soit en lordose physiologique.

2 - FAUX : La plupart des mouvements réalisés pour renforcer les abdominaux sont catastrophiques pour les disques intervertébraux et les articulations de la colonne vertébrale - (Méthode Pilates comprise).

 

Il est utile de faire des étirements de la colonne vertébrale : FAUX
La colonne vertébrale est composé de structures articulaires, capsulaires, ligamentaires, discales inextensibles. Le concept de muscles trop courts issue de l'approche Méziériste des années 1970 n'est pas valide même si à l'origine il présentait une idée novatrice comme concept global.
Les muscles sont trop courts par hypertonie ou contractures permanentes liées aux contraintes posturales douloureuses qu'ils subissent. L'étirement renforce les muscles le plus souvent et c'est au contraire la diminution des contraintes posturales et le raccourcissement musculaire passif qui les soulagent.

 

La natation est utile pour le mal de dos surtout sur le dos crawlé : FAUX
La natation est utile pour les patients qui ne peuvent faire d'exercices physiques contre la pesanteur. La natation leur permet alors de bouger avec un minimum de contraintes et les prépare à des exercice plus conséquents.
Si vous voulez faire de la natation pour le plaisir ou pour l'exercice, c'est parfait, et vous pouvez pratiquer toutes les nages mais ne faites pas de natation pour prévenir le mal de dos.
Si une nage vous fait mal, changer et consulter.

Faire de la gymnastique quotidienne est important pour les lombalgies ou le mal de dos : VRAI ET FAUX
La gymnastique quotidienne des magazines est le plus souvent catastrophique pour le mal de dos. Seul des mouvements adaptés sont utiles.
Mais ces mouvements adaptés réalisés régulièrement et quotidiennement ne doivent pas vous exonérer de la nécessité de modifier vos postures habituelles qui sont le plus souvent catastrophiques pour la colonne vertébrale.

 

Le faux mouvement est à l'origine du lumbago : VRAI ET FAUX
- Vrai si l'effort réalisé lors du faux mouvement est trop important et dépasse les limites physiologiques de résistance des muscles, disques ou articulations.
- Faux si le mouvement est un mouvement habituel simple sans charge ou avec une charge légère. Dans ce cas nous pouvons utiliser la métaphore de la goutte d'eau ( dos ) qui fait déborder le vase.
Ce sont les postures habituelles ou gestes quotidiens qui ont fragilisé le dos et le petit mouvement surajouté représente la goutte d'eau qui déclenche le lumbago.

Le port d'une ceinture lombaire est délétère pour la colonne vertébrale en empêchant les muscles de travailler : FAUX
C'est la douleur vertébrale aiguë chronique ou récurrente qui diminue la force musculaire en empêchant les muscles dorsaux de travailler efficacement et en modifiant les synergies musculaires lors des mouvements habituels.
Si la ceinture lombaire diminue la douleur et permet de reprendre une activité et de fournir des efforts, elle permet de renforcer les muscles dorsaux, d'enrichir le schéma corporel en se réappropriant la perception juste de sa colonne lombaire sans crainte ni inhibition.

 

Le lumbago ou lombalgie aiguë est provoqué par un déplacement de vertèbre ou de bassin : FAUX
Une vertèbre ne se déplace pas. La plupart des lumbagos ont une origine discale.
Certains lumbagos peuvent être assimilés à des mini-entorses des articulations postérieures de la colonne vertébrale et peuvent être rapidement soulagés par des manipulations appropriées qui provoquent souvent un petit craquement ou bruit articulaire.
Ce soulagement immédiat donne l'impression que quelque chose s'est replacé alors qu'il ne s'agit que d'un phénomène de décoaptation articulaire sans mouvement réel vertébral.

Le surpoids aggrave les douleurs par surpression mécanique : FAUX
Ce n'est pas la surpression mécanique qui est responsable des problèmes douloureux attribués au surpoids mais ces douleurs proviennent plus sûrement d'une sur-activité inflammatoire , par la production de substances agressives ( adipocytokynes) par la graisse au contact des articulations. L'amaigrissement provoquant la perte de ces amas graisseux près de l'articulation réduirait l'activité inflammatoire et diminuerait les douleurs.
D'où conseil aux obèses de bouger le plus possible, même de pratiquer des sports portants et pas seulement de la natation et du vélo.

A Méditer : Le plus souvent ce sont les stratégies ou mouvements que l'on utilise pour soulager la douleur qui l'entretiennent le plus sûrement.